La vierge au chancelier Rolin

La Vierge au chancelier Rolin (vers 1436) – JAN VAN EYCK  - huile sur panneau de bois musée du Louvre – 66X62

Une des premières peintures à l’huile connue, elle montre autour de quatre personnages principaux plusieurs centaines de détails minuscules. La Vierge est assise sur un coussin bleu l’enfant jésus assis sur ses genoux. Un homme est agenouillé sur un prie-dieu, il joint les mains en geste de prière, il s’agit de Nicolas Rolin (le commanditaire) qui a joué un rôle important en son temps. Au second plan les deux guetteurs. En arrière plan un décor imaginaire avec des éléments empruntés à la réalité. Rolin priait.Il a levé les yeux. Il est témoin du couronnement de la Vierge … En touche d’humour le peintre place à sa hauteur les paons symboles d’orgueil. Au XVe siècle le tableau devient autonome il n’est plus seulement un ornement religieux mais une fenêtre ouverte sur le monde . La difficulté pour le peintre étant d’entraîner le regard du spectateur dans une illusion de réalité. La solution est ici élégante puisque avec sa loggia haut perchée Van Eyck surplombe un paysage profond. La décroissance des carreaux permet de suggérer l’éloignement. La composition repose sur des principes de symétries et de contrastes puissants

van_eyck_vierge_chancelier_rolin_66dcc

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Amis des Musées de Châlons-... |
MOSAIQUE CASTELLANE |
Nathanfauchard |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Argia
| Newsautomoto
| Les ptits bijoux de juju