La roue de la Fortune – Burne-Jones

La roue de la Fortune 1883 – huile sur toile 2m x 1m – au musée d’Orsay par Edward Burne-Jones. Contexte : inspiration de la mythologie antique, la roue de la Fortune symbolise la nature capricieuse du destin, elle est actionnée par la déesse Fortuna. Thème spirituel de la chance et de la malchance.

 Une roue centrale, à gauche la déesse drapée dans une toge antique aux plissés à la Boticelli  à droite des humains nus enchainés, un roi à la couronne de sceptre, un poète à la couronne de laurier et un esclave, les nus s’inspirent des ignudi de Michel Ange. Les corps et la roue occupent la totalité du tableau, la déesse est vue en contre plongée la rendant plus grande et plus majestueuse, les rayons de la roue vues en perspective créent un rythme. La palette composée d’un camaïeu  d’ocre bruns et de gris acier accentue l’atmosphère étouffante, la musculature des hommes est modelée par la lumière, Cette lumière donne également un effet  métallisé au  vêtement de la déesse. Les attitudes sont très étudiées donnant l’impression d’une danse. Note « ma roue de la Fortune est une image vraie elle vient nous chercher chacun à notre tour puis nous écrase  » dira l’artiste. Brune-Jones va être influencé par le style art nouveau ce qui explique le format allongé et les tonalités brun/doré

tmp_5641766d5c06ff39fd5a4858e87f0668

Mots-clefs :

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Amis des Musées de Châlons-... |
MOSAIQUE CASTELLANE |
Nathanfauchard |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Argia
| Newsautomoto
| Les ptits bijoux de juju